Ensemble on va plus loin !

Angoulême, le 18 octobre 2017,

C’est avec perplexité que nous regardons le débat actuel autour de l’avenir de Magelis.

Précisons d’emblée que le département a perdu sa compétence économique au premier janvier dernier, au profit de la région Nouvelle-Aquitaine. Le président de cette dernière assume cette nouvelle compétence avec courage et détermination afin de faire de notre région une terre d’emploi et de croissance économique.

L’action de Magelis, pour sa part, est à bout de souffle : nous sommes inquiets de voir se multiplier les témoignages de professionnels qui montrent un désir très net de voir se renforcer l'implication économique du Pôle Image sur notre territoire et d'une clarification de ses missions.

À l’heure où de nombreuses villes de France regardent avec envie le développement économique important qui a été celui d’Angoulême dans le secteur de l’image et où l’on peut s’attendre à ce que la concurrence entre les territoires s’exacerbe, la main tendue par Alain Rousset nous semblait être à l’évidence le prochain chapitre à écrire pour le Pôle Image.

Pour des raisons d’affichage politique et pour garder son pré-carré local, le Président du Département regarde cette main tendue avec scepticisme au lieu d’accueillir à bras ouverts un partenaire souhaitant investir massivement pour la Charente et pour les Charentais.

Ce spectacle n’est clairement pas au niveau des enjeux, dans un monde où tout s’accélère, l’image qui est ici donnée aux acteurs économiques est celle d’un territoire frileux, hésitant, incapable d’aller de l’avant.

Que chacun prenne ses responsabilités, rapidement. Car d’autres territoires risquent de faire leurs choux gras de cet immobilisme.