Où est le sens des priorités pour la majorité départementale ?

Angoulême, le 12 juin 2017,

Une fois n’est pas coutume, les rapports présentés ce lundi 12 juin au cours de la réunion de la Commission permanente du Conseil départemental nous ont réservé quelques surprises.

Tout d’abord, alors que la majorité répète à qui veut l’entendre que la situation financière du Département ne permet aucun écart, c’est une subvention de 5.000 euros qui a été votée pour rejoindre un nouvel organisme, Horizon International, créé par le Conseil départemental de la Charente-Maritime et qui sera basé à La Rochelle.

Son objectif ? Faire la promotion des territoires et collectivités de Nouvelle-Aquitaine à l’étranger, notamment lors de grands salons internationaux. Décision étonnante quand on sait que la réforme territoriale a justement donné une dimension considérable aux nouvelles régions, leur permettant de promouvoir leur action, leur culture et leurs talents en Europe et dans le monde. Les élus du Groupe de Gauche souhaitent bien entendu la mise en valeur de notre territoire, mais s’étonnent néanmoins que la Majorité, qui prône habituellement la simplification administrative, s’associe à la création d’un organisme qui risque de faire doublon avec la Région.

Par ailleurs, il a été décidé de mettre à la disposition de la ville de Soyaux, à mi-temps, un agent du Conseil départemental qui sera chargé temporairement des services techniques de la municipalité. François Nebout, vice-président en charge du personnel du Département, vient donc au secours de François Nebout, maire de Soyaux. On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même ! Doit-on y voir un regrettable mélange des genres, ou bien l’inauguration d’une solidarité inter-collectivités dont pourront désormais profiter toutes les communes charentaises ? L’avenir nous le dira.

En attendant, et en toute logique, les 18 élus du Groupe de Gauche ont voté contre ces rapports.