Ryanair contre le département : François Bonneau le voltigeur

Angoulême, le 28 octobre 2016,

Le tribunal administratif de Poitiers a décidé que Ryanair devrait rembourser 512 000 euros au Département, clôturant ainsi l’affaire des aides illégales perçues par la compagnie aérienne.

Ce jugement fait suite à la décision par les instances européennes de juger contraire au droit européen les aides publiques attribuées à Ryanair.

Quelle n’a pas été notre agréable surprise de voir le président du Conseil départemental se féliciter de ce jugement, lui qui n’avait de cesse de défendre la compagnie aérienne, en déclarant, des trémolos dans la voix, que notre comportement vis-à-vis de Ryanair avait terni l’image de l’aéroport et empêchait l’installation d’une nouvelle liaison régulière.

Nous avons agi en notre temps de manière pragmatique, en gérant l’aéroport d’Angoulême-Cognac avec rigueur, dans l’intérêt du territoire et des usagers.

Le jugement rendu hier conforte notre action et nous sommes heureux que le président du Conseil départemental s’en félicite.