Séance du Conseil départemental - Décision Modificative N°1

Angoulême, le 22 juin 2015,

La DM1 qui nous est présentée aujourd’hui relève davantage de la Diversion Méthodique que de la Décision Modificative.

François Bonneau essaie en effet de faire croire aux Charentais que c’est le fruit de la politique de l'actuelle majorité qui permet de mettre en place des actions nouvelles et cela à petits coups de communication médiatique.

La nouvelle majorité tente de faire croire que parce que les travaux sont abandonnés à Chassenon, elle peut doubler le financement du Très Haut débit.

Tout d’abord, concernant Chassenon, impossible de justifier des pseudos-économies réalisées. Ensuite, concernant le Très Haut Débit, la droite qui n’avait eu de cesse de critiquer les choix de la majorité de gauche, met aujourd’hui le même programme en action, en tentant juste d’aller plus vite.

Finalement, cette politique, celle des annonces, est en fait possible grâce à la bonne gestion de l’ancienne majorité et à la bonne santé financière dans laquelle la droite a trouvé le département.

Les choix politiques qui sont traduits dans cette DM1 comportent quelques économies qui ne couvrent pas l'essentielle des dépenses nouvelles. D’où vient la différence ? Des économies que nous avons réalisées et que François Bonneau s’empresse de dépenser démagogiquement.

Le résultat global de clôture du compte administratif 2014 laisse apparaitre un excédent de 26 Millions d’euros et un désendettement de 11,3 Millions d’euros, prouvant une nouvelle fois le sérieux avec lequel nous avons géré l’argent public et à quel point les choix budgétaires et financiers qui ont été réalisés durant dix ans ont permis de limiter les effets de la crise et de la réduction des dotations.

Churchill disait « Plus vous saurez regarder loin dans le passé, plus vous verrez loin dans le futur », nous espérons que la nouvelle majorité sera digne des efforts faits dans le passé pour gérer l’avenir de la Charente.