[Tribune CharenteMag] La Charente mérite le meilleur

Angoulême, le 1 décembre 2016,

Un projet départemental, c’est l’occasion de forger une vision ambitieuse pour notre territoire et de valoriser tous les atouts de la Charente, car nous sommes convaincus que notre situation géographique, notre climat, notre patrimoine et nos savoir-faire sont la promesse de nombreux succès à venir.

Pourtant, il ne faut pas perdre de vue que les statistiques montrent une fragilité sociale qui s’exprime en Charente plus qu’ailleurs et qui repose

principalement sur notre jeunesse, elle qui sera demain le moteur de notre progrès.

À ce titre, le projet départemental aurait dû jouer à fond la carte de l’éducation, de la culture et de l’insertion, afin de permettre à toutes ces énergies de s’épanouir et à tous les talents de s’exprimer.

Les équipements tels que les routes, le haut-débit sont évidemment nécessaires et nous sommes d’ailleurs à l’origine de la plupart de ces projets, mais il ne faut pas oublier pour autant la mission première du Département : celle qui consiste à venir en aide aux plus fragiles et à apporter un peu d’équité face aux inégalités sociales.

Nous voyons depuis plusieurs mois la baisse des budgets sur ces missions fondamentales que sont la culture, l’éducation et l’insertion alors que les besoins n’ont jamais été aussi grands.

Malheureusement, ce projet départemental est très loin de nous rassurer sur l’avenir, il semble privilégier le matériel à l’humain : ce déséquilibre devra être corrigé au plus vite, dans l’intérêt de tous.